Elisa Bertin, 2018

\ ʁu.ba.to \

212Amandine Arcelli offre une sculpture à l’échelle de la forêt née d’un mariage spectaculaire : 350 pièces de bois tourné en chêne, mélèze, pin de Douglas et acacia affleurent d’une matrice de mortier jaune vif arrimée à une immense structure d’acier. Elles portent de grand canevas de laine de mouton brute, teintée en noir et bleu vif. Cette forme résulte de la mise en œuvre exubérante de techniques architecturales et de savoir-faire artisanaux locaux. Insolite, l’œuvre pourrait évoquer un gigantesque bouclier ou une présence animale extraordinaire mais son titre \ ʁu.ba.to \ fait référence en musique à la liberté d’interpréter une partition à son rythme, liberté dont l’artiste fait preuve ici dans le champ sculptural.

À propos

Voir plusmoins

    • Matériaux

      laine brute, acier, bois de chêne, mélèze, pin de de Douglas et acacia, béton, mortier, pigments de couleur

    • Type d'œuvre

      Visible

    • Coordonnées GPS

      48° 54′ 43,7″ N 5° 22′ 55,6″ E

    • Date de création

      2018

Elisa Bertin, 2018

Elisa Bertin, 2018

Elisa Bertin, 2018

Elisa Bertin, 2018

Elisa Bertin, 2018

Elisa Bertin, 2018

Elisa Bertin, 2018

Elisa Bertin, 2018

Elisa Bertin, 2018

L’œuvre est réalisée avec l’aide de Gilles Someil (Varvinay, 55), Cyril Weisse (Baudrémont, 55), Dominique Rennesson (Chauvoncourt, 55), le tourneur sur bois Jacques Arcelli (Le Chemin, 5&), Argon’Bois (Villers-en -Argonne, 51), Tera Sarl (Nicey-sur-Aire, 55), l’Adapei Meuse (Bar-le-Duc, 55), l’A.M.P. (Bar-le-Duc, 55), et des bénévoles de Vent des Forêts.