VdF, 2006

Cachée

128Lorentino a recours au procédé de représentation le plus direct : un grand miroir panoramique en plexiglas dont il extrait les lettres du mot « CACHÉE ». C’est paradoxalement grâce à la partie évidée, absente, que l’œuvre est visible, elle apparaît grâce à la réflexion du paysage sur la surface. Les lettres issues de la découpe sont dispersées dans une autre partie de la forêt, ce qui crée un espace virtuel, un lien entre les deux œuvres et questionne habilement l’idée de vide et de plein.

À propos

Voir plusmoins

    • Dimensions

      1,80x6 m

    • Matériaux

      contreplaqué hydrofuge, dibond miroir extérieur

    • Type d'œuvre

      Visible

    • Nom du site

      Forêt domaniale de Marcaulieu

    • Parcelle

      5

    • Coordonnées GPS

      48° 56′ 12″ N 5° 26′ 35″ E

    • Date de création

      2006

La stratification de la forêt autour de l'œuvre est très dense, avec des vieux frênes souvent fourchus, corsetés de lierre, et quelques grands épicéas en peuplement spontané. Ils dominent les arbustes au tronc colonisé par la mousse et à la ramure abroutie par les chevreuils. Au sol, la petite pervenche forme des peuplements en larges taches de tiges rampantes.

Lucas Kozak, 2016

VdF, 2006

Marine Calamai, 2014

Chantal Schneider, 2006

Lorentino, 2006

Cette œuvre a été réalisée avec le soutien du CRITT - Techniques Jet Fluide et Usinage et avec l'aide des bénévoles du Vent des Forêts.