Elisa Bertin, 2018

Colvmbarii

202Au centre d’une clairière, Daniel Nadaud évoque les pigeons voyageurs, héros et médaillés sans l’avoir souhaité. Mêlés à la fournaise, ils participèrent en nombre à la Grande Guerre. Le dessin d’une mire de mitrailleuse, au sol prend figure de cible et de boussole, les points cardinaux orientent la position de trois colombiers et d’une table d’envol. Ces abris en chêne découpé et métal n’hébergeront vraisemblablement aucun volatile, ils évoquent le désastre avec pudeur.

 

Chloé Thouvenin, 2016

Roxane Kouby, 2016

Roxane Kouby, 2016

Roxane Kouby, 2016

Lucas Kozak, 2017

Roxane Kouby, 2016

Roxane Kouby, 2016

Vent des Forêts, 2016

À propos

Voir plusmoins

    • Dimensions

      110 m²

    • Matériaux

      chêne, acier Corten, enduit à froid, brique, béton

    • Type d'œuvre

      Visible

    • Nom du site

      Forêt domaniale de Marcaulieu

    • Parcelle

      4

    • Coordonnées GPS

      48° 56′ 9.287″ N 5° 26′ 20.9″ E

    • Date de création

      2016

  • Accessible aux personnes à mobilité réduite

Roxane Kouby, 2016

Village bombardé 1918, qui résume l'état d'esprit : guerre et enfance

Schéma du dispositif dont la cible engendre l'orientation et la menace, Daniel Nadaud, 2016

Détail de l'un des colombiers construits, Daniel Nadaud, 2016

Le lâcher de pigeons durant la grande guerre 1915

Les pigeons voyageurs, aujourd'hui en Meuse 2016

Jean Sébastien Roux

Jean Sébastien Roux

Daniel Nadaud, Colvmbarii, œuvre n°202

VdF 2016 © Morgane Ahrach

Cette œuvre a été réalisée dans le cadre du dispositif de résidence de création « MEMOIRE VIVANTE » initié par le Département de la Meuse au bénéfice du Centenaire de la Grande Guerre, avec l'aide de la Direction des routes et bâtiments du Conseil départemental, du menuisier Christophe Rimlinger – Les meubles de mon grand-père, de la chaudronnerie Rennesson, et des bénévoles de Vent des Forêts.

Contributions autour de cette œuvre

Enrichissez et partagez vos œuvres coups de cœur sur les réseaux sociaux.
Contribuez #ventdesforets !