Elisa Bertin, 2018

Nature morte

214David de Tscharner dresse une table monumentale, moderniste dans la forme, généreuse dans l’usage. Les objets habituellement posés sur la table dans une nature morte en font ici partie intégrante. Les pieds qui supportent le plateau le traversent et deviennent des réceptacles, un fût de chêne s’évide d’une niche quand un bloc de pierre de Senonville se creuse de 3 vases. Le béton qui scelle l’ensemble présente un jeu de contre-formes dédiées à la collecte dans les bois. Dans ces trous et niches pensés par David de Tscharner, le visiteur est invité à laisser une trace de son passage en déposant un bouquet de fleurs fraîches ou quelques cailloux. Il peut aussi composer une nature morte plus sophistiquée avec des fruits ou du feuillage en s’inspirant des grands maîtres de la peinture.

À propos

Voir plusmoins

    • Dimensions

      3 x 1,20 x 0,85 m

    • Matériaux

      chêne, pierre calcaire de Senonville, béton

    • Type d'œuvre

      Visible

    • Coordonnées GPS

      48° 55′ 32,7″ N 5° 23′ 24,5″ E

    • Date de création

      2018

David de Tscharner, 2018

David de Tscharner, 2018

Elisa Bertin, 2018

Elisa Bertin, 2018

Xavier Lavernhe, 2018

Xavier Lavernhe, 2018

Xavier Lavernhe, 2018

Xavier Lavernhe, 2018

L’œuvre est réalisée avec l’aide des Chantiers du Barrois (Bar-le-Duc, 55), de la scierie Denée (Villiers-sur-Meuse, 55), de l'artisan sculpteur Jean Bergeron (Nicey-sur-Aire, 55) et des bénévoles de Vent des Forêts.

  • Visible sur :
  • Court circuit

Contributions autour de cette œuvre

Enrichissez et partagez vos œuvres coups de cœur sur les réseaux sociaux.
Contribuez #ventdesforets !