Béat Lippert, 2018

Nul caillou n’est un faux

218Béat Lippert assemble trois blocs d’aspect brut bien que taillés pour coïncider parfaitement, évoquant un dolmen. Il s’approprie la pierre de Senonville en dressant une sculpture mégalithique de plus de 7 tonnes au cœur de la forêt de Marcaulieu. Ce geste architectural qui fait référence à une pratique culturelle et rituelle ancestrale est porteur de valeurs symboliques. Ancré dans un lieu, cet acte artistique primitif –dresser des pierres-, produit du sens, né d’abord de l’énergie collective de ceux qui ont participé à sa réalisation. Cet imposant « caillou » suscitera au fil du temps un récit mêlé de réalité et de fiction qui inventera et alimentera sa propre légende.

À propos

Voir plusmoins

    • Matériaux

      pierre calcaire de Senonville

    • Type d'œuvre

      Visible

    • Coordonnées GPS

      48° 56′ 14,5″ N 5° 26′ 24,6″ E

    • Date de création

      2018

Elisa Bertin, 2018

Elisa Bertin, 2018

Elisa Bertin, 2018

Béat Lippert, 2018

Elisa Bertin, 2018

Elisa Bertin, 2018

L’œuvre est réalisée avec l’aide de Tera Sarl (Nicey sur-Aire, 55), ITP Senonville (55) et des bénévoles de Vent des Forêts.