bienVenue sur
le Court circuit

16 repères · 3 km · 1h

Entrez sur le Court circuit 16 repères · 3 km · 1h

Ici-même, stationnent les véhicules motorisés

Découvrez les secrets du hêtre conquérant. Compatissez aux petites misères de l’érable. Promenez-vous entre des plantes à potage et de belles empoisonneuses. Retrouvez l’œuvre Cachée et faites la connaissance d'un gros monstre gentil.

Tracé GPS Guide numérique

Aire de stationnement du Court-Circuit

2007 Racines

136 bisKatarina Kudelova décore le tronc d’un cerisier déraciné aux motifs de la faïence traditionnelle slovaque. Elle enjolive la surface de la souche avec cette expression du folklore de son pays …

Redécouvrez le hêtre avec un beau spécimen

RegardCe hêtre a suffisamment de place pour étaler ses branches presque horizontalement, à la différence d’autres sujets. Elles couvrent environ cent cinquante mètres carrés du sol en-dessous d’elles.

2015 Circuit

198Bevis Martin et Charlie Youle installent dans la forêt un ensemble de sculptures en grès émaillé aux formes de composants électroniques géants. Ils créent à quatre mains une scène colorée …

Un bosquet de peuplier résiste à l’envahisseur

RegardLe tremble est la seule espèce de peuplier forestier. Les autres représentants du genre se rencontrent surtout au bord des cours d’eau, dans les terrains humides ou inondables. Ce bosquet …

2014 Ninth Wave

189Ninth Wave est le nom d’une voie d’escalade sur une falaise slovaque. Stefan Papco, artiste-grimpeur en reprend les indications codifiées sur une carte, codes bien connus des adeptes de la …

2006 Cachée

128 bisLorentino a recours au procédé de représentation le plus direct : un grand miroir panoramique dont il extrait les lettres du mot « CACHÉE ». Ces lettres sont agencées dans une partie de …

Voyez comment le hêtre prend racine

RegardLe revers du chemin offre une vue sur les racines d’un hêtre. D’une part, les racines ne s’enfoncent pas immédiatement sous la souche mais courent d’abord à fleur de terre …

Toutes les tisanes ne se valent pas !

RegardAvancez-vous dans le sous-bois. Il est riche en plantes herbacées appartenant à des espèces qui supportent l’ombrage des arbres. Selon que vous cueillerez l’une ou l’autre des trois plantes formant …

Enfin reconnaitre le hêtre du charme

RegardLes charmes atteignent ici leur plus grande taille, soit environ vingt-cinq mètres. Leurs troncs sont cependant plus graciles que ceux des hêtres ou des chênes des alentours qui ont la …

2007 Immigrare II

132 bisLa photographie tendue sur une toile à même le sol est la trace d’une performance de Sanaz Azari à laquelle les habitants ont participé. Couchés, endormis dans ce sous-bois, vulnérables, …

Marie-Céline Henry, 2014

Station – Je me suis levé

133 bisEdouard Boyer grave sur une plaque de granit noir l’inscription « je me suis levé à 18h49 – 15 juil. 2007 », trace d’une performance qui a eu lieu à cette date. Sur la surface polie, les reflets des arbres et du ciel se mêlent à celui du visiteur suscitant une sorte de vertige, un questionnement existentiel devant ce simili de pierre tombale qui évoque le passage de la vie à trépas à la façon d’une vanité contemporaine.

À propos

Voir plusmoins

    • Matériaux

      granit noir

    • Type d'œuvre

      Visibles

    • Nom du site

      Forêt communale de Lahaymeix

    • Parcelle

      42

    • Lieu-dit

      Le Juré

    • Coordonnées GPS

      48° 55′ 30″ N 5° 23′ 37″ E

    • Date de création

      2007

La parcelle qui accueille cette œuvre présente une belle diversité de formes d’arbres avec des chênes aux maîtresses branches tortueuses et quelques gros charmes parfois divisés en deux ou trois brins sur la même souche. Ils sont dispersés parmi de plus jeunes sujets dont certains inclinent leur tronc frêle et leur maigre ramure vers des « puits de lumière ».

Édouard Boyer, 2007

Allan Goetz, 2015

Édouard Boyer, 2007

Édouard Boyer, 2007

Cette œuvre a été réalisée avec l'aide des bénévoles du Vent des Forêts.

2007 Station – Je me suis levé

133 bisEdouard Boyer grave sur une plaque de granit noir l’inscription « je me suis levé à 18h49 – 15 juil. 2007 », trace d’une performance qui a eu lieu à cette date. …

Un tronc d’arbre mort très habité

RegardOn appelle « chandelle » le tronc d’un arbre mort sur pied et dépourvu de branches. Celle-ci est le dernier vestige d’un grand hêtre qui fut cassé par le vent lors de …

2013 Cartouche

185Marion Verboom construit un motif architectural rocaille à double titre : par son décor exubérant de coquillages, coraux et végétaux inspirés des cartouches Rococo de Jacques de Lajoüe (ornemaniste du XVIIIe …

Tourner sur soi-même pour survivre

RegardLe tronc de ce grand hêtre n’est pas cylindrique comme c’est le cas habituellement pour cette essence. Il présente des irrégularités de surface sous la forme de cannelures disposées en …

2010 One of those who were too long in the woods

164Stefan Rinck sculpte un colosse de trois mètres de haut aux dents acérées. Ce géant pétrifié en pierre de Savonnières trône dans une clairière proche de Lahaymeix. Comme sorti d’un …

Contributions autour de cette œuvre Contributions autour de ce repère

Enrichissez et partagez vos œuvres coups de cœur sur les réseaux sociaux.
Contribuez #ventdesforets !