Créations · 29 novembre 2017, 11:16

Exposition Hard Core d’Abdul Rahman Katanani

VdF, 2017

Après la création de son œuvre Champignons, en juillet dernier, qui se découvre sur le circuit des Trois Fontaines, l’artiste palestinien, Abdul Rahman Katanani, est revenu à Vent des Forêts pour préparer sa nouvelle exposition solo intitulée Hard Core. Portée par la galerie Analix Forever de Genève, qui représente l’artiste, et co-produite par Vent des Forêts, l’exposition se tiendra à la galerie Magda Danysz (Paris) du 2 décembre 2017 au 13 janvier 2018.

Durant six semaines, du 17 octobre au 20 novembre, l’artiste, qui vit dans un camp de réfugié au Liban, a été accueilli en résidence en Meuse. C’est dans la grange d’une habitante de Dompcevrin qu’il a installé un premier atelier et dans une autre grange, à Nicey-sur-Aire, qu’il a réalisé une deuxième étape de son travail.

Abdul Rahman Katanani, 2017

Tommy Weigel, 2017

VdF, 2017

VdF, 2017

VdF, 2017

VdF, 2017

A Dompcevrin, c’est une pièce monumentale qu’il a construit, assisté d’un jeune volontaire en service civique à Vent des Forêts. L’œuvre prend la forme d’une reconstitution artistique d’une rue de bidonville, comme on en trouve dans les camps de réfugiés du monde entier. Abdul Rahman Katanani utilise, pour cette construction, des bidons métalliques qu’il aplatit, tord, soude et sur lesquels il assemble d’autres matériaux de récupération. Il y intègre également des miroirs pour créer une « galerie des glaces » et démultiplier l’espace et l’image des visiteurs. Ce travail a également servi pour le tournage d’une courte vidéo qui fera partie de l’exposition et dans laquelle des bénévoles de Vent des Forêts et de jeunes migrants accueillis à Saint-Mihiel ont été invités à être figurants.

  • Tommy Weigel, 2017

  • VdF, 2017

Dans la grange de Nicey-sur-Aire, Abdul Rahman Katanani a produit une dizaine d’œuvres supplémentaire à partir de ses matériaux de prédilections, comme le fil barbelé ou des objets récupérés (bidons métalliques, tôles ondulées), collectés chez des ferrailleurs ou auprès d’entreprises et d’artisans locaux. On trouve dans ces œuvres des champignons sur des troncs, des spirales en fil de fer, une silhouette d’enfant en tôle ondulée…

Exposition Hard Core, à la Galerie Magda Danysz,  78 rue Amelot, dans le 11ème arrondissement de Paris, du samedi 2 décembre 2017 au samedi 13 janvier 2018.

Les œuvres ont été réalisées en partenariat avec les galeries Analix Forever (Genève, Suisse) et Magda Danysz (Paris), avec le soutien des entreprises Del (Chauvoncourt, 55), Bricomarché (Commercy, 55), Haxel (Saint-Mihiel, 55) et avec l’aide des bénévoles de Vent des Forêts.

Contributions autour de cet article

Enrichissez et partagez vos œuvres coups de cœur sur les réseaux sociaux.
Contribuez #ventdesforets !