Créations · 20 janvier 2017, 15:40

Mockasin & bottes de paille

Camille Hofgaertner, 2012

Camille Hofgaertner, 2012

Camille Hofgaertner, 2012

Camille Hofgaertner, 2012

Camille Hofgaertner, 2012

Hervé Foucher, 2012

Hervé Foucher, 2012

Ce soir, Francis, agriculteur, accueille un concert qui fera date. On est en Meuse, c’est le 14 juillet 2012.

Dans un hangar agricole, des stars de la pop indé regardent émerveillées la disposition des lieux où elles joueront ce soir. On finit de régler quelques lumières, on déplace quelques bottes de paille. On entend parler anglais, on entend l’accent local. Les mondes sont différents mais l’exigence de faire bien est la même. Ce soir, ce ne sera pas un bal de village, mais de la pop psychédélique.
Connan Mockasin est en concert à Pierrefitte-sur-Aire.

Connan est un artiste en mouvement. De sa Nouvelle-Zélande natale aux États Unis, de Paris à Londres, les rencontres artistiques ont nourri sa musique psychédélique. Une musique dérangeante, sensuelle, bordélique, inventive, pleine de sonorités passées que l’artiste nous révèle comme loin d’être désuètes.

Connan a développé le spectre de sa musique par ses envies de collaboration avec ceux qui savent aussi suivre les chemins de traverse de la pop, comme l’anglais Sam Dust avec lui sur scène, avec lequel il forme le duo Soft Hair. Il y a également cette connexion évidente, fusionnelle, avec le plasticien Théo Mercier, qui signe la scénographie de ce concert unique.

Une création longtemps incertaine, toujours mouvante mais issue d’une convergence de désirs et aboutissant à ce moment suspendu, dans un hangar d’un village meusien, chez Francis.

Et cette vidéo, d’Edouard Outters, pour en témoigner.

Quatre ans après ce premier concert, en octobre 2016, sort l’album Soft Hair. Un album attendu pour lequel  Théo Mercier collabore encore avec Connan Mockasin en en réalisant la pochette. Pour eux, artistes, la suite d’un travail entamé des années plus tôt, pour nous, la résurgence du souvenir d’un vrai et beau moment.

Soft-Hair-packshot-1

Contributions autour de cet article

Enrichissez et partagez vos œuvres coups de cœur sur les réseaux sociaux.
Contribuez #ventdesforets !