Christophe Doucet, Les métamorphoses de Champey, VdF 2019

Les métamorphoses de Champey

224Au sein d’un petit abri niché à la naissance de la source de Champey, évoquant l’antre d’un enchanteur ou d’un chamane, Christophe Doucet partage 15 masques en bois de frêne sculptés et peints aux contours animaliers et anthropomorphes. Inspirés des traditions dogon, inuit ou encore papoue dont l’artiste avait collectionné les modèles, ceux-ci deviennent, par leur pouvoir d’engendrer une métamorphose, l’origine d’un récit, d’une fable personnelle et collective. Le promeneur, invité à s’en saisir de façon ludique, se laisse animer un instant par l’esprit d’un renard, d’un oiseau, d’un personnage facétieux. Quand les savoir-faire traditionnels et les rituels ancestraux réactivent avec force le monde imaginaire ancré en chacun : porter un masque, jouer à être un autre, à faire semblant…

À propos

Voir plusmoins

    • Dimensions

      45 x 20 cm

    • Matériaux

      Frêne, chêne, peinture à la caséine, tôles

    • Type d'œuvre

      Visible

    • Coordonnées GPS

      48° 54′ 43.761″ N 5° 24′ 11.851″ E

    • Date de création

      2019

Christophe Doucet, Les métamorphoses de Champey, VdF 2019

Christophe Doucet, dans la grange-atelier de Nicey-sur-Aire, VdF 2019

Christophe Doucet, chez Philippe Huet, VdF 2019

Christophe Doucet, dans la grange-atelier de Nicey-sur-Aire, VdF 2019

L’œuvre est réalisée avec l’aide du tourneur sur bois Phillipe Huet (55) et les bénévoles de Vent des Forêts.

Contributions autour de cette œuvre

Enrichissez et partagez vos œuvres coups de cœur sur les réseaux sociaux.
Contribuez #ventdesforets !