Actualités, Créations · 27 novembre 2018, 17:49

Première visite # Christophe Doucet

Dans l'atelier de Philippe Huet à Souilly, VdF 2018

Dimanche 25 novembre : L’artiste landais Christophe Doucet arrive directement de la gare Meuse TGV, arrêt Fresnes-au-Mont. Invité par Vent des Forêts pour une résidence de création en 2019, une première prise de contact s’impose, forestière bien sûr. Direction le circuit des 3 Fontaines et plus précisément la loge de chasse de Marcaulieu, un cadre très inspirant pour commencer à penser de belles pièces sculptées en bois.

Lundi 26 novembre : La journée, bien remplie, est fructueuse en rencontres et en idées qui commencent à s’affiner. D’abord, visite de l’atelier de Philippe Huet, artisan tourneur sur bois à Souilly (55) qui décline l’ensemble de la palette de ses savoir-faire. Celui-ci pourrait bien avoir à actionner ses tours au printemps pour une collaboration avec Christophe en réalisant des matrices pour lui en plusieurs exemplaires. Puis rencontre avec Jean-Louis Tridon à Nicey-sur-Aire (55) dont la famille détient depuis des générations les secrets des sabotiers, un autre artisanat très spécifique. Enfin, une étape en forêt permet de commencer à envisager concrètement les essences de bois locales possibles, le hêtre et l’érable sycomore, pour le travail de sculpture dans du bois encore vert.

Mardi 27 novembre : Au matin, un petit tour rapide sur le Court circuit permet à Christophe de découvrir les œuvres One of those who were de Stefan Rinck, invité en résidence en 2010, Cartouche de Marion Verboom invitée en 2013 et Nature morte de David de Tscharner en 2018. Christophe est déjà sur le retour vers le sud-ouest, mais on l’attend de pied ferme à la belle saison.

En attendant, retrouvez le fruit de son travail en collaboration avec Dylan Cote-Colisson dans l’exposition Vaste monde à la Villa Beatrix Enea à partir du 8 décembre 2018 à Anglet.