Maisons Sylvestres  ·  26 mai 2016, 11:35

Se blottir au Nichoir

Jaehong Park, 2012

Jaehong Park, 2012

« Une délicieuse cabane, nichée dans la forêt. Du calme, du vert et un beau parcours artistique à faire en toute quiétude. Le feu dans le four à bois avait été allumé pour notre arrivée et c’est une bonne chose car en avril il fait frisquet. Merci pour votre accueil. » Violaine – hôte du Nichoir en avril 2016

Pour le voyageur en quête d’essentiel, le Nichoir est un refuge idéal. Dissimulé en creux de vallon, dans les bois de Fresnes-au-Mont, près d’un ruisseau, on y accède par un petit pont creusé à même un tronc. Ses matériaux nobles -chêne, frêne, sapin de Douglas- issus de forêts locales, offrent un confort simple dans un espace optimisé. Sa terrasse suspendue et son hamac permettent de se reposer, d’observer les oiseaux, de rêver…

Lucas Frechin, 2011

Sébastien Agnetti, 2011

Lucas Fréchin, 2011

Lucas Fréchin, 2010

Lisa Studer, 2012

Lucas Fréchin, 2010

Aurélien, 2010

Aurélien, 2010

Aurélien, 2010

Saphira Aubry, 2010

Lisa Studer, 2010

Lisa Studer, 2010

Aurélien, 2010

Aurélien, 2010

matali crasset, 2010

matali crasset, 2010

Marine Calamai, 2014

Marine Calamai, 2014

Marine Calamai, 2014

Tentez l’expérience, venez vous lover au Nichoir

Le sculpteur sur bois Jean Bergeron a réalisé le pont et la table de pique-nique extérieure.

  • Architecture
  • Design
  • Environnement

Contributions autour de cet article

Enrichissez et partagez vos œuvres coups de cœur sur les réseaux sociaux.
Contribuez #ventdesforets !