Créations · 24 avril 2017, 09:26

Œuvres 2017 : une histoire sortie du four par Eric Croes

Eric Croes, 2017

Eric Croes, 2017

Eric Croes, 2017

« Je raconte une partie de l’histoire et j’aime penser que le reste de cette histoire appartient à ceux qui vivront avec cette sculpture chez eux. »

Eric Croes a découvert la céramique tardivement mais c’est pourtant avec ce support qu’il trouve le mode d’expression auquel il doit sa renommée actuelle.

Pour concevoir ses projets, tout commence par des croquis : des figures inspirées de contes ou légendes, des objets triturés, des collages d’idées et de formes, des cadavres exquis. Puis viennent la terre, le four et la céramique.  Des œuvres toujours optimistes aux formes joyeuses : Eric Croes flirte avec l’Art Populaire, une forme d’art brut et accessible.

 

D.R., 2016

D.R., 2014

D.R., 2014

D.R., 2014

D.R., 2016

D.R., 2016

Pour Vent des Forêts, Eric Croes a le projet d’une œuvre composée d’une multitude de têtes de personnages et de créatures folkloriques,  creuse et ouverte pour servir de nichoir aux oiseaux du territoire. C’est avec l’aide d’agents de l’ONF qu’il découvre les besoins des espèces locales. Pour façonner la quarantaine de têtes nécessaires,  il séjournera une dizaine de jours sur le territoire, puis reviendra, quelques semaines plus tard, quand les sculptures auront eu le temps de sécher. Un four papier, technique rare mais si belle à voir, sera alors construit mi-juillet : les œuvres seront placées dans des cagettes empilées, calées par des matériaux combustibles puis le four sera modelé tout autour par du papier enduit d’argile.  On alimentera ensuite un feu dans l’âtre et, après douze heures de veilles festives pour l’artiste et les bénévoles, émergeront des cendres de ce four éphémère les sculptures cuites, prêtes à trouver place dans la forêt.

Eric Croes est né en 1978 à La Louvière (Belgique), il vit et travaille à Bruxelles.

Il sera en résidence de création à Vent des Forêts à partir du 2 juin 2017.
La cuisson des céramiques donnera lieu à une veillée inaugurale organisée autour des fours papier le 14 juillet.

L’œuvre est réalisée avec l’aide des jeunes pompiers volontaires de Pierrefitte-sur-Aire et des bénévoles de Vent des Forêts.

Contributions autour de cet article

Enrichissez et partagez vos œuvres coups de cœur sur les réseaux sociaux.
Contribuez #ventdesforets !