Actualités  ·  19 décembre 2019, 18:10

Workshop céramique et porcelaine pour 4 écoles d’art : à Alba Iulia en Roumanie

Du 13 au 18 octobre 2019, 22 étudiants issus de 4 écoles d’art européennes se sont réunis pour le 2e Atelier de Recherche et de Création du European Ceramic Art Schools Project 2018-2020. Durant 6 jours, les participants ont exploré la Transylvanie du centre-sud, à la découverte de pans de la culture, des arts, du patrimoine naturel et du contexte économique du pays. Ils ont aussi investi les laboratoires de 2 grandes entreprises fabricantes de vaisselle en Europe : IPEC pour la céramique, et APULUM pour la porcelaine. Inspirées de la rencontre d’octobre 2018 à Vent des Forêts et de l’ARC n°1 à la briqueterie Les Rairies, ces assiettes trouveront place en juin 2020 pour l’exposition finale à Lahaymeix.

Le European Ceramic Art Schools Project 2018-2020 est soutenu par l’OFAJ – Office franco-allemand pour la jeunesse dans le cadre du programme « Rencontres universitaires trinationales ».

Comment, en tant qu’étudiants d’une école d’art, penser un projet de céramique en lien avec un territoire ? Comment s’en imprégner suffisamment pour faire émerger une création qui résonne avec un lieu et avec ses habitants ? Comment, en tant qu’enseignant, développer des collaborations innovantes en terme de pédagogie en associant des étudiants et des professeurs d’autres écoles en Europe ? Ce 2e atelier, conçu par l’enseignant roumain Marius Silviu Georgescu de l’UAD Cluj-Napoca, a offert aux étudiants des conditions de recherche et de production idéales pour imaginer la création de près de 150 assiettes en porcelaine et en céramique émaillées à la main. Des décors inspirés de l’iconographie roumaine, des paysages de Transylvanie, de la culture du pays, du village de Lahaymeix et des influences personnelles…  Chaque étudiant apporte une touche unique à ce projet collectif et ambitieux.

La résidence de recherche a débuté par 2 jours de voyages et de rencontres riches en découvertes dans des lieux insolites de Transylvanie : le village de Sibiel et son patrimoine d’icônes sur verre, l’atelier de l’artiste Tamaian à Sibiu, les anciennes mines d’or de Roșia Montană, l’ethnomusée des civilisations populaires de Transylvanie… Autant de sujets pour aborder la filiation entre traditions et modernité, art séculaire et art contemporain ou la préservation de nos cultures dans un monde globalisé… Et découvrir la Roumanie sous un autre regard.

Du 16 au 17 octobre, les étudiants se sont rendus dans les entreprises IPEC et APULUM pour découvrir l’ampleur du travail de 2 entreprises n°1 de fabrication de vaisselle en Europe. La production de masse, alliée à la robotisation et à la cadence frénétique des machines, transporte les étudiants dans les réalités d’une économie à grande échelle et ultra-concurrentielle. Après une visite des ateliers, place à la création ! Chaque étudiant dispose de 2 à 3 assiettes à emailler en 5 heures, avec le soutien des enseignants référents du projet. Soit 200 assiettes offertes par les entreprises IPEC et APULUM, qui expérimentent avec des étudiants pour la première fois les résidences artistiques au sein de leurs locaux. Résultat du projet en juin 2020 à l’exposition finale à Lahaymeix de ce projet de 2 ans !

Génèse du projet

C’est à Vent des Forêts, coordinateur du workshop, que le projet ambitionne de permettre à une vingtaine d’étudiants venus de ces pays de réaliser des pièces dans le contexte particulier du centre d’art. Les prémisses s’y sont jouées du 15 au 17 octobre 2018, une première prise de contact avec le terrain, une immersion rurale dans le village de Lahaymeix au contact de ses habitants, à la découverte de leurs lieux publics et privés, lieux qui accueilleront, à terme c’est-à-dire en 2020, les créations des étudiants. Avant, et suivant un studieux processus de travail, ceux-ci repèrent les endroits qui les inspirent dans le village, en perçoivent les ressources et les contraintes, rencontrent les habitants, et commencent à investir symboliquement les lieux. Portés par les enseignants et le creuset du centre d’art ceux-ci doivent penser des travaux de céramique in situ, spécifiquement créé pour un jardin privé, un espace public, une place, un usoir… ce qui leur donne l’opportunité de travailler à grande échelle, celle d’un village. C’est aussi pour eux l’occasion de se confronter à un contexte professionnel avec des enjeux différents de ceux d’une école d’art.

Assiette en porcelaine d'APULUM émaillée par Marion

Assiette en porcelaine d'APULUM émaillée par Thomas

Premiers tests d'utilisation des émaux à APULUM

L'éventail des pigments et émaux d'APULUM

à IPEC, un groupe découvre les assiettes en porcelaine cuites et émaillées par le groupe précédent

Beatrice, Teodora et Anita, étudiants roumaines, émaillent les assiettes à APULUM

3 enseignants du projet : Marius Georgescu (ro), Kerstin Abraham (de) et Clémence Van Lunen (fr)

Visite d'APULUM et découverte des produits de l'entreprise

Larissa et Kathleen, étudiantes allemandes à APULUM

Emaillage d'assiette en porcelaine APULUM par Larissa

Les étudiants rencontrent le PDG d'IPEC, ravi de cette nouvelle collaboration interécoles et interentreprises

Emaillage terminé à APULUM

Dans les anciennes mines d'or de Rosia Montana

Au musée de Rosia Montana

Au musée de l'art des icônes sur verre, dans le village de Sibiel

A l'Ethnomusée de Sibiu

Un four céramique vieux de 400 ans à Sibiu

A l'atelier verrier de l'Université d'art et de design de Cluj-Napoca (ro)

Parmi les projets élaborés, les plus pertinents, retenus par le directeur artistique de Vent des Forêts Pascal Yonet, ont accédé à la première phase du workshop : la résidence de 5 jours dans la briqueterie Rairies Montrieux en Pays de la Loire du 24 au 28 avril 2019. Cette phase a été rendue possible grâce à la grande implication de l’entreprise et à son don en nature généreux : de l’espace disponible dans les locaux et de la matière première, une grande quantité de briques alvéolées humides, disponibles en 5 modèles. Pendant cette semaine intense, les étudiants travaillent la matière brique en adéquation avec leurs projets, en découvrent toutes les subtilités, et doivent ajuster leurs créations aux contraintes et aux opportunités qu’elle offre. La diversité des projets est grande, allant du poulailler taille XXL à l’évocation d’un vitrail, de la grosse marmite de fleurs à l’ange moderniste, du rébus-poème à la botte de paille. Le format du workshop, immersif par nature, leur permet d’allier une pratique très intensive à l’émulation et à la solidarité du groupe. Dans un environnement qui engage leur travail dans la voie de la professionnalisation artistique, les étudiants éprouvent les rapports entre leur pratique et un contexte de réalisation exigeant, pensent échelle, durabilité, pertinence.

A Rairies Montrieux, VdF 2019

A Rairies Montrieux, VdF 2019

A Rairies Montrieux, VdF 2019

A Rairies Montrieux, VdF 2019

A Rairies Montrieux, VdF 2019

A Rairies Montrieux, VdF 2019

A Lahaymeix, VdF 2018

A Rairies Montrieux, VdF 2019

A Lahaymeix, VdF 2018

Une autre phases d’immersion dans des sites de production et/ou de valorisation du patrimoine lié à la céramique verra le jour du 19 au 25 avril en Allemagne à Velten, ville post-industriel des fours en céramique, et à Berlin. Ce dernier ARC leur permettra de continuer d’approfondir leurs connaissances et leur pratique artistiques, et de porter un nouveau regard sur l’Europe et les cultures qui l’incarnent. L’installation des œuvres de façon durable dans le village en 2020 établira la pertinence de leur choix initial et par là celle de l’ensemble du projet. International et pluriannuel, celui-ci revêt des enjeux qui ont à voir avec l’innovation pédagogique, les échanges interculturels, la mobilité, la recherche et la création, qui permettront à ces jeunes artistes en formation de vérifier l’importance d’une sortie de l’école pour enrichir leur pratique et infuser leur travail de nouvelles inspirations.

Ce projet initié par Clémence van Lunen réunit 4 écoles européennes et a bénéficié de l’engagement de ses professeurs et directeurs respectifs :

École nationale supérieure d’art et de design – Nancy  ensa-nancy.fr
Professeurs : Clemence Van Lunen
Assistant Julien Riffault
Ecole supérieure d’art et de design TALM – Le Mans  lemans.esba-talm.fr/
Professeur : Natsuko Uchino
Assistant Olivier Chouteau
Muthesius Kunsthochschule – Kiel – Allemagne  en.muthesius-kunsthochschule.de/
Professeur : Kerstin Abraham
Universitatea de Arta si Design de Cluj-Napoca – Roumanie  uad.ro/
Professeur : Marius Georgescu, Dan Alban, Alexandra Murelsan, Cristina Quai.

Nous remercions les entreprises partenaires du projet pour la phase Roumanie : APULUM http://apulum.com/index.php/ro/  et IPEC http://www.ipec.ro/index.php

Le European Ceramic Art Schools Project 2018-2020 est rendu possible grâce au soutien de l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse – OFAJ.