bienVenue sur
le Court circuit

19 repères · 3 km · 1h

Entrez sur le Court circuit 19 repères · 3 km · 1h

Ici-même, stationnent les véhicules motorisés

Découvrez les secrets du hêtre conquérant. Compatissez aux petites misères de l’érable. Promenez-vous entre des plantes à potage et de belles empoisonneuses. Retrouvez l’œuvre Cachée et faites la connaissance d'un gros monstre gentil.

Tracé GPS Guide numérique

Aire de stationnement du Court-Circuit

PratiqueA mi-chemin entre Lahaymeix et Courouvre, vous trouverez les panneaux verts de Vent des Forêts indiquant un chemin empierré qui traverse un champ jusqu’à une forêt au bout duquel se …

2021 Table des Vents

236Thomas Sindicas offre une table de pierre de Senonville gravée et un arbre magique au nouveau jeu pédagogique créé à Vent des Forêts pour le jeune public. Alliant immersion dans …

2007 Racines

136 bisKatarina Kudelova décore le tronc d’un merisier tombé dans la forêt communale de Lahaymeix aux motifs de la faïence traditionnelle slovaque. L’artiste enjolive la surface de la souche avec cette …

Redécouvrez le hêtre avec un beau spécimen

RegardCe hêtre a suffisamment de place pour étaler ses branches presque horizontalement, à la différence d’autres sujets. Elles couvrent environ cent cinquante mètres carrés du sol en-dessous d’elles.

2015 Circuit

198Bevis Martin et Charlie Youle installent dans la forêt un ensemble de sculptures en grès émaillé aux formes de composants électroniques géants. Ils créent à quatre mains une scène colorée …

2019 Ad Agio For Swings (Vent des Cheveux)

228Tom Volkaert offre à tous une balançoire extraordinaire dont les motifs en relief en fonte, verre et aluminium incrustés dans la résine rehaussent l’armature métallique. Sa disproportion et ses ornements …

Un bosquet de peuplier résiste à l’envahisseur

RegardLe tremble est la seule espèce de peuplier forestier. Les autres représentants du genre se rencontrent surtout au bord des cours d’eau, dans les terrains humides ou inondables. Ce bosquet …

2014 Ninth Wave

189Ninth Wave est le nom d’une voie d’escalade sur une falaise slovaque. Štefan Papčo, artiste-grimpeur en reprend les indications codifiées sur une carte, codes bien connus des adeptes de la …

2006 Cachée

128 bisLorentino a recours au procédé de représentation le plus direct : un grand miroir panoramique dont il extrait les lettres du mot « CACHÉE ». Ces lettres sont agencées dans une partie de …

Voyez comment le hêtre prend racine

RegardLe revers du chemin offre une vue sur les racines d’un hêtre.

D’une part, les racines ne s’enfoncent pas immédiatement sous la souche mais courent d’abord à fleur de terre ou à faible profondeur, tout en se divisant et en bifurquant dans toutes les directions. Cette organisation se reproduit à l’identique tout autour de la souche, y compris sous vos pieds.

D’autre part, vous apercevez des racines qui se sont soudées avec d’autres là où elles sont entrées en contact.

La couche de terre superficielle est ainsi emprisonnée dans un fin maillage et se retrouve par conséquent peu exposée à être emportée par les eaux ruisselantes en cas de fortes intempéries. Le hêtre est donc une espèce favorisant la conservation de la fertilité des sols. Il y contribue également en produisant une grande quantité de litière de feuilles qui se décompose rapidement en humus.

Contrairement au chêne dont l’enracinement dit « pivotant » l’oblige à s’établir sur des sols assez profonds, le hêtre peut faire courir toutes ses racines à fleur de terre quand un obstacle les empêche de s’enfoncer en profondeur. Cette capacité lui ouvre la conquête de milieux tels qu’un sol superficiel couvrant une dalle rocheuse. La vaste étendue couverte par ses racines lui permettra de capter suffisamment d’eau pour ses besoins. Mais cet enracinement confère à l’arbre une assise dite « en galette » pouvant l’exposer à être renversé par le vent à l’occasion d’une forte tempête.

À propos

    • Type de point

      Flore, Nature

    • Nom du site

      Forêt communale de Lahaymeix

    • Lieu-dit

      Le Juré

    • Coordonnées GPS

      48° 55′ 43.2″ N 5° 23′ 51.0″ E

Regarder

juillet –  octobre

Plusieurs espèces de champignons sont observables sous les hêtres. Ils sont les organes reproducteurs de filaments souterrains microscopiques, appelés « mycélium », qui vivent autour et dans les racines du hêtre. Ils y prélèvent de la sève et, en échange, ils sécrètent des substances qui améliorent la fertilité du sol, régulent sa teneur en eau et contribuent à garder l’arbre en bonne santé. Il s’agit donc d’une interrelation qui profite à la fois au hêtre et au champignon, nommée « symbiose mycorhizienne ».

Le plus réputé des champignons comestibles poussant sous les hêtres est la girolle, ici appelée « jaunotte ». Mais, alors que le hêtre prospère actuellement dans le massif, les jaunottes sont bien plus rares qu’autrefois. Les nouvelles méthodes de gestion forestière en sont la principale cause. Alors que la coupe « à blanc » d’une parcelle entière était chose rare dans le passé, elle est devenue le mode habituel d’exploitation de la forêt. Par suite de la suppression du manteau forestier, le sol est exposé à la lumière vive et à la sècheresse, ce qui provoque la disparition du mycélium des girolles. S’en vont avec lui les promesses d’abondantes récoltes du petit champignon jaune, même si une nouvelle génération de hêtres remplace les arbres coupés.

Faire

juillet –  octobre

Parmi les champignons comestibles présents sous les hêtres, la girolle et la trompette des morts se récoltent habituellement de juillet à septembre, la russule charbonnière de juillet à mi-octobre et les cèpes comestibles (cèpe de Bordeaux, cèpe jaune) de juillet à fin octobre.

Voyez comment le hêtre prend racine

RegardLe revers du chemin offre une vue sur les racines d’un hêtre. D’une part, les racines ne s’enfoncent pas immédiatement sous la souche mais courent d’abord à fleur de terre …

Toutes les tisanes ne se valent pas !

RegardAvancez-vous dans le sous-bois. Il est riche en plantes herbacées appartenant à des espèces qui supportent l’ombrage des arbres. Selon que vous cueillerez l’une ou l’autre des trois plantes formant …

Enfin reconnaitre le hêtre du charme

RegardLes charmes atteignent ici leur plus grande taille, soit environ vingt-cinq mètres. Leurs troncs sont cependant plus graciles que ceux des hêtres ou des chênes des alentours qui ont la …

2007 Station – Je me suis levé

133 bisEdouard Boyer grave sur une plaque de granit noir l’inscription « je me suis levé à 18h49 – 15 juil. 2007 », souvenir d’une performance qui a eu lieu à cette date. …

Un tronc d’arbre mort très habité

RegardOn appelle « chandelle » le tronc d’un arbre mort sur pied et dépourvu de branches. Celle-ci est le dernier vestige d’un grand hêtre qui fut cassé par le vent lors de …

2013 Cartouche

185Marion Verboom construit un motif architectural rocaille à double titre : par son décor exubérant de coquillages, coraux et végétaux inspirés des cartouches Rococo de Jacques de Lajoüe (ornemaniste du XVIIIe …

2020 Lucus Solorum

233Suite à une résidence en centre de détention, Antoine Liebaert cloue une cinquantaine d’ex-voto en aluminium et étain exprimant les vœux, rêveries, pensées personnelles voire intimes de 7 détenus volontaires. …

2018 Nature morte

214David de Tscharner dresse une table monumentale, moderniste dans la forme, généreuse dans l’usage. Les objets habituellement posés sur la table dans une nature morte en font ici partie intégrante. …

Tourner sur soi-même pour survivre

RegardLe tronc de ce grand hêtre n’est pas cylindrique comme c’est le cas habituellement pour cette essence. Il présente des irrégularités de surface sous la forme de cannelures disposées en …

2010 One of those who were too long in the woods

164Stefan Rinck sculpte un colosse de trois mètres de haut aux dents acérées. Ce géant pétrifié en pierre de Savonnières trône dans une clairière proche de Lahaymeix. Comme sorti d’un …

Contributions autour de cette œuvre Contributions autour de ce repère

Enrichissez et partagez vos œuvres coups de cœur sur les réseaux sociaux.
Contribuez #ventdesforets !