Roger Gaudreau, La migration du rhinocéros ©Annick Chretien

La migration du rhinocéros

036Roger Gaudreau installe dans la forêt près d’un sentier un rhinocéros à taille réelle. D’autres spécimens sont ainsi disséminés de par le monde (Québec, Allemagne, Italie, Australie, Malaisie…). La structure grillagée pérenne renferme des brindilles de noisetier collectées aux alentours et amenées à disparaitre avec le temps. L’animal, mélange de puissance et de fragilité devient fantomatique, symbole d’une espèce en voie d’extinction.

À propos

Voir plusmoins

    • Matériaux

      grillage métallique, noisetier

    • Type d'œuvre

      Visible

    • Nom du site

      Forêt communale de Dompcevrin

    • Parcelle

      7

    • Coordonnées GPS

      48° 55′ 26″ N 5° 27′ 36″ E

    • Date de création

      1999

Le rhinocéros peut être aperçu au fond de l’étroite vallée du lieu-dit La Goulotte, où des érables sycomores et une cépée d’alisier torminal voisinent avec plusieurs gros pommiers sauvages dont les fruits tombent au sol vers la fin d’août. Leur amertume peut dissuader de les manger crues mais elles sont bonnes en gelée ou servies en fines tranches déshydratées.

©Lucas Kozak

©Claude Teter

©Claude Teter

©Claude Teter

©Maryse Gentilhomme

©Roger Gaudreau

Cette œuvre a été réalisée avec l'aide des bénévoles du Vent des Forêts.

Contributions autour de cette œuvre

Enrichissez et partagez vos œuvres coups de cœur sur les réseaux sociaux.
Contribuez #ventdesforets !