Créations  ·  14 avril 2022, 10:36

Œuvre en cours # Alexandre Lee

Après avoir réalisé l’œuvre ‘Ō’fai, Pierre de Lune, sur le circuit de Marcaulieu, l’artiste polynésien Alexander Lee revient en résidence à Vent des Forêts pour le printemps 2022. Il mène ses recherches en verre, bois et tissu avec les artisans du territoire pour la création d’un deuxième tāpa’o.

Dans l’atelier de Villotte-sur-Aire, Alexander et Christophe Rimlinger sculptent des cubes et planches de bois. Alexander les imbibe ensuite d’encre bleue, rouge ou noire et les dépose à multiple reprises sur des tissus pour créer un motif. La réalisation de cette série de tissus est inspirée du tapa, une étoffe polynésienne fabriquée à partir de l’écorce de plantes. Alexander réinterprète dans ses motifs imprimés le symbole traditionnel du veri, le mille-pattes, son animal protecteur.

tissus inspiré du tapa ©saicille

détails des motifs imprimés sur tissus ©saicille

détails du motif du veri sculpté ©saicille

Alexander Lee travaillant chez Christophe Rimlinger ©vdf

Au café associatif de Lahaymeix, Alexander taille aussi le signe du veri dans les anciennes poutres du café de Madame Simon. Elles ont vocation à être installées sur un des circuits de Vent de Forêts. Prochainement, vous pourrez observer l’harmonie entre le bois façonné des sculptures et le bois vivant de la forêt.

Les projets sont réalisés avec l’aide de l’ébéniste Christophe Rimlinger (Villotte-sur-Aire, 55) et des bénévoles de Vent des Forêts.