Actualités  ·  30 mars 2020, 16:14

Art & nature : un nouveau jeu pédagogique

Croquis préparatoires © Thomas Sindicas

Tel un rite initiatique, placés en cercle à l’orée du bois, chaque participant se voit remettre un talisman à conserver précieusement tout au long de la quête à venir. La mission qui leur est confiée : trouver le lien unissant ce mystérieux pendentif et les étranges sculptures rencontrées en bordure de chemin forestier tout au long de la marche. La carte, partiellement illustrée, constitue le fil rouge de ce parcours, complétée par quelques antiques fragments porteurs d’indices permettant de mieux comprendre la forêt et tout ce qui l’habite : animaux, végétaux, œuvres ou encore artistes…

C’est une invitation à s’aventurer et à découvrir autrement cette forêt fantastique qu’est Vent des Forêts qui sera proposée aux curieux désireux d’éprouver ce nouvel outil à partir de juin 2020, avant le lancement officiel et la mise à disposition gratuite en prêt de ce kit à l’automne 2020. Animateurs, éducateurs, enseignants, parents, tenez vous prêts !

  • Publics : groupes d’enfants de 7 à 11 ans (9 à 18 enfants) accompagnés d’au moins un adulte : familles, centre de loisirs, écoles…
  • Lieu : Court circuit de Vent des Forêts

Genèse du projet

Désireuse d’élaborer des contenus et des formats de médiation innovants à destination du public jeune et familial, permettant la valorisation du dialogue entre contextes forestier et artistique omniprésent sur ses sentiers, l’association Vent des Forêts s’est rapprochée au début de l’année 2019 du Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement  (CPIE) 55

Plusieurs mois d’échanges et de regards croisés sur les œuvres entre les équipes pédagogiques des deux structures ont donné lieu à la création d’un premier outil pédagogique et ludique utilisable en forêt par tout accompagnateur adulte souhaitant partir avec un groupe d’enfants de 7 à 11 ans à la découverte des œuvres et de points d’intérêts naturels du Court circuit.

S’appuyant sur les retours d’enfants et d’adultes testeurs (professionnels de l’animation ou parents accompagnateurs) à partir d’une première version expérimentale de l’outil, Thomas Sindicas, artiste illustrateur et cartographe, en lien avec d’autres artistes, Orphée Salvy, Stéven Coëffic, artistes designers ou encore Julie Camus, artiste costumière ont pu tracer les contours d’une proposition aboutie qui donne forme au scénario et aux objets.

Un premier prototype en mars 2020

Un kit composé de plusieurs objets complémentaires, s’inscrivant au sein d’un même univers esthétique et imaginaire, contenant :

  • une ceinture portée par l’accompagnateur qui devient guide en forêt, détenteur d’un savoir contenu dans ses poches tout au long de la balade
  • une série de talismans distribués à chaque enfant participant
  • un arbre magique délimitant le lieu des cérémonies d’ouverture et de fermeture du parcours
  • une carte illustrée du Court circuit, à compléter, contenant si on l’observe attentivement des indices pour progresser
  • une série de mystérieux fragments, porteurs d’indications sur la forêt et ce qui y habite

Croquis préparatoires cérémonie d'ouverture © Thomas Sindicas

Croquis préparatoires © Thomas Sindicas

Croquis préparatoires © Thomas Sindicas

Croquis préparatoires cérémonie d'ouverture © Thomas Sindicas

Talisman © Thomas Sindicas, Orphée Salvy, Steven Coéffic

Prochaine étape, les tests terrain

Le jeu étant en cours de finalisation à la fin du mois de mars 2020, reste dans les prochains mois à le tester in situ afin de mesurer sa maniabilité en forêt ainsi que la pertinence de ses contenus auprès des groupes de centres de loisirs, d’établissements scolaires, ou encore de familles.

Saurez-vous trouver toutes les correspondances dévoilant certains secrets bien gardés à l’ombre des hêtres ?

Intéressés, curieux, pour toute question ou renseignement complémentaire, contactez nous à l’adresse eac@ventdesforets.org.

Ce projet est rendu possible grâce au soutien de la Direction Régionale de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement (DREAL) Grand-Est via les fonds Territoires à Energies Positives pour la Croissance Verte (TEPCV) coordonnés par le Pôle d’Equilibre Territorial et Rural (PETR) Cœur de Lorraine. Il bénéficie également du soutien du Grand Plan d’Investissement, dans le cadre du projet « Territoire d’Innovation » Des Hommes et Des Arbres, les racines de demain. »