Education artistique  ·  04 février 2016, 14:10  ·  Ecole de la Halle, Saint-Mihiel

Nous aussi, on refait l’école !

Anna Couder, 2016

Anna Couder, 2016

Anna Couder, 2016

Anna Couder, 2016

Anna Couder, 2016

Anna Couder, 2016

Anna Couder, 2016

Anna Couder, 2016

VdF, 2016

VdF, 2016

« J’aimerais qu’il n’y ait jamais de travaux, mais j’aimerais avoir une belle école. » Ange

Deux classes de CE2 et CM1 de l’école de la Halle de Saint-Mihiel sont en plein questionnement au début de l’année scolaire 2016. Les élèves savent qu’au printemps leurs locaux seront entièrement rénovés, leurs classes déplacées, tout leur univers quotidien transformé. Mais comment peuvent-ils garder une trace sensible de tous ces changements ?

Les enseignantes préparent le terrain à la photographe Nicolette Humbert qui intervient pendant toute l’année avec les 46 élèves. Tout le monde s’active pour retracer l’histoire du bâtiment, anciennement une usine de fabrication de lunettes, pour retrouver des cartes postales d’époque, comparer les anciens et les nouveaux plans, découvrir aussi des endroits de l’école où personne n’est jamais allé. Quand Nicolette explore les lieux avec les élèves lors des premières séances, ils apprennent à regarder cet endroit familier avec des yeux tout neufs, et surtout avec un appareil photographique en main. La technique compte, on s’applique : exposition, cadrage, utilisation du pied, pour que chaque photo de ces lieux qui vont disparaitre soit impeccable. Qui s’intéresse à la cour ? A la terrasse ? Qui se faufile dans les combles et découvre les motifs du papier-peint d’époque d’un ancien appartement de fonction ? De la matière pour des archives.

Après les vacances de printemps, il faut commencer à composer la trame de l’histoire du bâtiment, continuer les prises de vues malgré les travaux qui désorganisent tout, penser un choix collectif des meilleurs clichés. D’ailleurs, c’est quoi, une bonne photo ? L’expérience de Nicolette est précieuse car l’ensemble est destiné à être exposé dans le cloître de la mairie de la ville, avant de retrouver une place officielle dans les locaux tout neufs.

Ou comment faire d’un gros tracas logistique dans une école le sujet passionnant d’un atelier artistique.

Ecole de la Halle – Saint-Mihiel / 46 élèves / 40H / CE1-CE2 – CM1-CM2

Avec l’artiste Nicolette Humbert 

Cet atelier a été réalisé sur une proposition de Vent des Forêts dans le cadre d’une classe à Projet Artistique et Culturel (PAC).

Il a été rendu possible grâce au soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Lorraine (DRAC), de l’Inspection Académique de la Meuse, du Conseil Départemental de la Meuse, de la CODECOM du Sammiellois et de la coopérative scolaire.