Ateliers artistiques  ·  12 février 2019, 18:00

Petits jardiniers de l’imaginaire

C’est à l’école maternelle de Fains-Véel  qu’a lieu cette année l’atelier artistique « Des jardins » conçu par l’artiste peintre Noel Varoqui et les enseignants de moyenne et grande sections de l’école.

On le devine, ce n’est pas une seule lecture du jardin qui sera proposée aux élèves de moyenne et grande sections de maternelle, le jardin y sera accordé au pluriel tout au long de l’année. D’abord miniature, arborant couleurs et formes inspirées de mère nature, le jardin se laissera progressivement habiter et surprendre par l’imaginaire enfantin, se parant de couleurs et de formes exotiques. Travaillant le très petit avant de le décliner sur de grands supports, les enfants apprendront pas à pas à travailler selon différentes échelles, leurs créations venant parsemer à la fin de vrais carrés floraux et potagers dans la cour de l’école ou les rues du village.

Des épouvantails vêtus d’habits de saisons aux fleurs irréelles rêvées de concert par les élèves, c’est tout un petit monde qui se crée à l’école de Fains-Véel et se révélera aux regards des curieux le 28 juin prochain. Retour sur les débuts de ce projet d’éducation artistique et culturelle, en septembre puis janvier derniers.

Premiers pas dans les bois

Un premier rendez-vous sur les sentiers de Vent des Forêts était donné aux élèves de l’école peu après la rentrée scolaire afin de découvrir les créations artistiques récentes installées dans les bois et faire connaissance avec l’artiste en résidence à l’école cette année : Noel Varoqui.

A l’ombre des hêtres, pas de système d’alarme comme au musée, au cours de la médiation les élèves ont pu y observer les œuvres de tout près et même les toucher, échanger  et imaginer histoires ou interprétations de ces objets étranges cachés au milieu des arbres.

Découverte enthousiaste de l'oeuvre "Cachée" - ©Florence Grappin

Créer sa propre "Nature morte" avec l'oeuvre de David de Tscharner ©Florence Grappin

Pendant la balade ©Florence Grappin

Rencontre avec le gentil monstre de Vent des Forêts ©Florence Grappin

Venu pour l’occasion en forêt avec quelques uns de ses tableaux, l’artiste a pu dévoiler ses toiles aux enfants. Par l’angle des couleurs ou des formes, chacun a pu observer en détails et imaginer les sujets possibles de ces grandes peintures.

Première rencontre et questions à Noel Varoqui ©Florence Grappin

©Florence Grappin

Analyse d'un toile avec l'artiste ©Florence Grappin

A vos crayons ! 

Carottes, aubergines, oignons… Après une présentation des différentes familles de légumes et une analyse des formes et des couleurs, les élèves ont été invités à dessiner leurs propres légumes pour leur futur potager miniature. Contours, coloriages, découpages et collages, permettent la création de ce petit jardin, se concluant par une plantation collective dans un grand bac prévu pour l’occasion.

Les familles de légumes © Florence Grappin

A vos crayons © Florence Grappin

Création collective du potager miniature © Florence Grappin

Potager finalisé © Florence Grappin

Habillés pour l’hiver, le printemps ou l’automne, les épouvantails des maternelles de Fains-Véel arborent des costumes extravagants, aux couleurs de saisons, portant chapeaux géants, gants colorés ou boutons carrés. Après les dessins, les enfants seront amenés dans les mois qui viennent à participer à la construction des épouvantails et à les costumer tels qu’imaginés et dessinés dans les jardins de l’école ou du village.

Premiers épouvantails © Florence Grappin

© Florence Grappin

Un arc en ciel de costumes © Florence Grappin

 

Prochaines étapes de l’atelier prévues au fil des mois prochains, en mars, avril, mai et juin, jusqu’à la restitution du vendredi 28 juin 2019 où parents, habitants, enfants pourront découvrir le résultat.

Ecole maternelle de Fains-Véel (55) – 59 élèves / 20h / moyenne et grande sections de maternelle

Avec l’artiste Noel Varoqui

Cet atelier est réalisé sur une proposition de Vent des Forêts dans la cadre d’un atelier de pratique artistique.

Il est rendu possible grâce aux soutiens de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Grand Est (DRAC), de l’académie Nancy-Metz, du département de la Meuse, de la coopérative scolaire de l’école maternelle de Fains-Véel et de la commune de Fains-Véel.